Habitats de l'Âge du Bronze Récent

Les fouilles ont mis en évidence des structures d'habitat du Bronze Récent. Signalons notamment deux tronçons murs, de type et d'orientation différents, qui appartiennent à deux états successifs. De l'un il ne subsiste qu'un double alignement de trous de poteaux orienté NO-SE, que l'on a pu suivre sur 4 m de long. L'autre, orienté presque Nord-Sud, est matérialisé par une tranchée de 0,20 m de profondeur, large de 0,15 m et longue de plus de 8 m, dans laquelle étaient fichés, à intervalles réguliers (0,60 m env.), des supports verticaux en bois dont quatre ont été retrouvés en place : ce sont des « pieux-planches » en chêne, qui constituaient donc l'armature d'un mur en terre à bâtir, comme l'attestent les masses de terre rubéfiées retrouvées alentour.

Cette double découverte fournit des indications sur la planimétrie des habitations du Bronze Récent : s'il est difficile de préciser les dimensions de la première, la seconde mesurait au moins 4 x 8 m. C'est à cette dernière qu'appartiennent des restes d'aménagements intérieurs découverts à l'Ouest du second mur précédemment décrit : grand vase de stockage, fosse circulaire ou cavité d'encastrement de poteau à base plate et lit de tessons.

Par ailleurs, l'extrémité inférieure d'un poteau en bois carbonisé dont la base, plate, était enfoncée dans un trou et calée par des pierres a été retrouvée. Dans la partie Nord, un autre élément d'architecture en bois témoigne d'un autre mode d'ancrage des poteaux : il s'agit en effet d'une base quadrangulaire de forme légèrement pyramidante dont la face supérieure (retrouvée contre terre) présente une dépression circulaire.

Les structures de combustion

Datant du Bronze Récent, des structures de combustion appartenant à trois types différents ont été identifiées. Le premier type est la sole de foyer sur radier de tessons ; il est illustré par au moins cinq exemples qui présentent tous plusieurs états de réfection.

Les deux autres types ne sont représentés qu'à un exemplaire. Le premier, retrouvé en place, est un four de plan ovale et de dimensions modestes (0,50 x 0,35 m) qui possédait encore la partie inférieure de son ouverture (large de 0,20 m) renforcée par un bourrelet, et la naissance de sa voûte. Ce type a des parallèles exacts dans les niveaux du Bronze Moyen d'Archontiko en Macédoine occidentale. Ce four correspondait à un sol d'habitat sur lequel on a notamment retrouvé une meule et un vase de stockage complet contenant des grains de blé.

Le second, à l'état fragmentaire, est un four circulaire à sole perforée dont le diamètre est approximativement de 0,85 m; la sole perforée implique l'existence d'une chambre de chauffe distincte de la chambre de cuisson, ce qui suggère une fonction artisanale plutôt que domestique.

Sovjan
L'habitat


Néolotihique
Âge du Bronze Moyen
Âge du Bronze Récent