Présentation des découvertes fortuites

En marge des prospections systématiques dans le nord du bassin de Korçë, un certain nombre de sites archéologiques ont été localisés par les membres de la mission franco-albanaise lors de reconnaissances dans la région, ou même de simples excursions.

C’est ainsi par exemple que, dès 1996, fut découvert sur la bordure Sud du bassin de Korçë le tumulus de Kamenica, fouillé quelques années plus tard (2000-2002) par une équipe albano-américaine associant l’Institut archéologique de Tirana, l’International Center for Albanian Archaeology et la Michigan State University. À l’issue des fouilles, menées avec des méthodes modernes, ce tumulus fut le premier site archéologique de la région à faire l’objet de travaux d’aménagement et de mise en valeur, ce qui ajoute à son intérêt archéologique une dimension pédagogique et un attrait touristique.

En 2004 c’est un site du Néolithique Ancien qui a été localisé à Pogradec, au bord du lac d’Ochrid, à la faveur de travaux de construction. Il s’étend sur un peu plus d’un hectare, dans une aire dont on a pu déterminer les limites approximatives.

Dernier exemple : la découverte en 2005, à la lisière occidentale du village de Sovjan, d’un tumulus de plus de 60 m de diamètre et environ 4 m de hauteur, dont on a effectué le relevé mais qui n’a encore fait l’objet d’aucune fouille. Son intérêt tient surtout au fait que c'est le premier, parmi tous ceux qui ont été découverts jusqu’à présent en Albanie méridionale, qui puisse être mis en relation directe avec un habitat préhistorique : le site de Sovjan, distant de moins d’un kilomètre et demi.

Ces découvertes fortuites, et bien d’autres encore, contribuent elles aussi à l’enrichissement de la carte archéologique de la région, même si la nature et/ou la chronologie de certains des sites repérés demeurent souvent imprécises.

Programme PALM
Découvertes fortuites